dimanche 13 décembre 2009

Nouvelles Fraîches

Je sais, vous n'en espériez plus...mais que fais donc Lefty, où est-il, se morfond-t-il en un coma artificiel, dans une chambre, froide (non, pas au sens de la chambre froide, tas de...) et austère du Cedars Sinaï, ou autre?

La réponse est: (et là, je vais surprendre) autre.

Blessé dans ma chair, et surtout dans mes os, et encore plus dans celui de mon petit doigt auriculaire droit depuis plus d'un mois, je vois hélas mes capacités guitaristiques suivre les "up and downs" (et surtout downs) de mon moral, à moins que ce ne soit l'inverse...D'autant plus que cette sale fracture ne semble pas vouloir être pressée de guérir, en fait, ça recraque régulièrement, conséquence d'un non-arrêt d'activité autre que guitaristique, tout le monde trouvant parfaitement normal que je bosse comme d'hab' au boulot (qui est quand même assez physique, si, si...) et à la maison...

Du coup, je n'ai touché mes guitares que pour les dépoussierer et essayer de jouer dessus, ce qui m'a permis des compositions vouées à une notoriété internationale, comme "Aïe merde alors" ou "Putain fait chier". Pour les petits malins qu'auraient trouvé la solution, je réponds que 1)la slide ne m'interesse pas en ce moment et 2)un autre instrument non plus (quoique, la guimbarde, peut-être..)


Donc, comme l'escargot dans sa coquille, la perle dans son huître ou le testicule dans sa bourse, je me suis tapi dans mon antre, refusant tout contact avec le reste de l'humanité, ne me rasant plus, ne me lavant plus, enfin, vous voyez le tableau. Si, à gauche.


Le front des blogs et publications m'a paru calme, les news rares et les évènements...évènementiels, comme la sortie du très attendu "Battle Studies" de l'ami John Mayer, une demi-satisfaction. Muré dans mon autisme grandiloquent, vivant, qui sait, une CMV (qui, chez nous, veut dire "complément minéral et vitaminique", mais que mon associé qualifie de "crise du milieu de vie") paralysant un peu mon légendaire tonus, me voilà bien.

Mais ces temps-là ne sont plus! Du nerf! Debout les morts! Travailleuses, Travailleurs, on vous ment...euh, non, je me suis trompé de page, là. On va donc essayer de se secouer le cocotier et plus si affinités, pour repartir du bon doigt pied et essayer de reparler musique, puisque, comme le dit mon ami McCain, pas John, l'autre, ce sont ceux qui en peuvent le moins qui en parlent le plus, prouvant ainsi que mes potes sont de bons musiciens: ils ne parlent presque plus...

Alors debout! les damnés de la terre...non, merde, c'est toujours pas la bonne page...



Bon, euh, c'est pas que je vous aime pas, mais j'ai un match à voir, New Orleans Saints vs Atlanta Falcons, je voudrais pas louper les pub...

Musique!


8 commentaires:

Sobe a dit…

La guimbarde, c'est très bien, mécréant ! (Par contre, je pense que c'est moi qui aie la tienne...)

Lefty a dit…

@Sobe

ô l'autre, y m'a tapé ma guimbarde. je me disais aussi, il manque quelque chose dans cette taule...

Jipes a dit…

Aïe je compatis, je sais à quel point c'est pénible de ne pas pouvoir jouer normalement :o( Moi je crois bien que c'est l'arthrose ou l'arrthrite qui commence deux de mes doigts craquent em font souffrir La hantise :o(

Remets toi bien Lefty !

Bon sinon pour parler positif:
New Orleans vainqueur de justesse mais ils ont toujours invaincus quelle saison !!!!!!!!!!!!

Lefty a dit…

@Jipes

c'est vrai, et le QB Drew Brees a fait un festival de passes, Shockey signant 2 ou 3 énormes réceptions!

Olivier a dit…

Salut Lefty,


Continue de te soigner. En attendant, tu peux jouer du slide ou un autre instrument. Si si j'ai tout lu. Tu peux faire les choeurs en attendant.

A plus Lefty
Olivier

Lefty a dit…

@Olivier

j'ai pas le coeur a faire les choeurs (trop facile, celle la)

François a dit…

Mes excuses pour cette réaction tardive aux nouvelles fraiches!

Boudu con, ce doigt! Ca me rappelle le mien y'a pas si longtemps.

En tout cas, content de revoir tes mots dans la tosphère!

Lefty a dit…

@Patwon

ton doigt, sûr? (hîark, hiârk), où donc étais tu allé le mettre, hein?

du coup, pour le 51, j'étais en retard aussi, pourtant ça se fête (à moins le quart, c'est l'heure du Ricard, à midi dix, c'est l'heure du pastis...)

naniv' tardif...

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.