dimanche 25 janvier 2009

Any Given Sunday*

Hélas, vous le constatez, pas de petite icône "Extrait", par conséquent, euh, pas d'extrait...Bon, du Wotjek Siudmak à la place, c'est plus joli, ça réjouira les fans de SF.

C'est pas faute d'avoir essayé, j'ai même passé du temps au commande de GarageBand, des guitares, de la PandoraBox et tutti...


En effet pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, le Blog Qui Gratte lance un nouveau défi: c'est là que ça se passe.

Donc, ce petit messange (lapsus que je n'efface pas: il y a la messe, les anges, la mésange, le message, le psy se régalerait NdPsy: qu'est-ce-que tu crois, you freak!) dominical pour vous inciter à coubertiner et à rejoindre les rangs des millions qui fourbissent leur guitare pour s'attaquer à ce challenge démoniaque.

En tout cas, en ce qui me concerne, ma deuxième session d'enregistrement n'a rien donné, pas plus que la première, je suis en panne d'inspiration, et, au passage, si vous pouviez me fournir des doigts qui savent jouer de la guitare, ça m'arrangerait bien...


Plus grave, mon Aria donne des signes évidents de grosse fatigue, malgré des réparations récentes: l'accordage ne tient plus, les micros me jouent des tours en session d'enregistrement, elle devient vraiment, euh, difficile à jouer...

Si vous pouvez me conseiller un modèle au hasard de guitare humbuckers, ça m'arrangerait aussi, là, tout de suite je n'en vois pas NdPsy: phase typique de déni.

Bonne semaine à tous.

* titre original de "L'Enfer du Dimanche", film avec Al Pacino dans le milieu du football américain

Démo

samedi 24 janvier 2009

Les Chats Errants

Bien que peu fanatique du Rock à Billy, mieux connu sous le nom de rockabilly, un article sur un blog ami m'a poussé à parler des guitares Gretsch, et donc à penser aux Stray Cats (NdPsy: notez cette implication pseudologique, typique de la pensée leftynienne).

Et pourtant, je pense rarement aux Stray Cats; leur musique me fait rigoler 5 minutes, et après, elle m'emm...nnuie. Il en a été de même dans l'histoire du groupe, qui a connu son moment de gloire puis son (long) moment d'oubli, avant que son leader Brian Setzer se refasse une beauté (façon de parler) avec le swing et son "Brian Setzer Orchestra".

L'interessé reconnait lui-même que le rockabilly a retrouvé aujourd'hui la place qui est la sienne: underground (sic), ce qui est cruel à dire de la part de celui qui a été à l'origine du revival dans les années 80. Et pourtant, sacré technicien, cité régulièrement dans les masters du chicken picking (un peu spécial, à mon sens...).

Quoiqu'il en soit, l'article sera plutôt là pour vous faire (re)pencher sur les guitares Gretsch et leur joli son, avec leur vibrato Bigsby, tiens, allez donc prendre un cours sur les "whammy bars", l'article est très bien fait...

Je vous incite à aller contempler les guitares Gretsch, avec les modèles Brian Setzer. Combien ça coute? Une idée avec les tarifs complets (2006).Vous pouvez même regarder les vidéos ci-dessous, comme finalement cet article inutile et superféculent superficiel superfétatoire traite plus de la Gretsch que des Stray Cats, il met en scène un guest que vous connaissez (hélas trop) bien si vous êtes familier de ce blog. Mais quelle sonorité magnifique (pour les impatients, chorus à 2'59")...


C'mon Everybody (Stray Cats période Chippendales) (lien de sécu)





Where We Start ( Gilmour période polonaise) (lien de sécu)

dimanche 18 janvier 2009

Juste Avant de Se Coucher

...un exercice de relaxation, et je me fais plaisir en bloguant (peut-être pour la 3ème fois) ce petit morceau de Steve Hackett, si beau, si trompeusement simple et tellement agréable à travailler.

Notez la drôle d'attaque main droite du maestro, bizarre, vous ne trouvez pas?

Enfin, le résultat et la magie sont toujours au rendez-vous.

Je pense que les lunettes et la cravate y sont pour beaucoup...

Horizon's (lien de sécu)





au passage, un petit rappel sur un ancien article, en fait une interprétation personnelle de Horizon's, tout à fait d'actualité, puisque le morceau figurera dans mon set acoustique en construction actuellement.

jeudi 1 janvier 2009

Bonne Année 2009!


Après la classique "Lettre à Elise au Père Noël", la non-moins classique "Lettre au Nouvel An".

Bon. Difficile exercice (comme dirait Sylvain), qui va consister à vous souhaiter, à nous souhaiter, à souhaiter à l'ensemble du monde, une année 2009 pleine de bonnes surprises, de bonheur, de santé (on n'oublie plus l'importance de ce mot, à nos âges ;), de prosperité, car l'argent ne fait pas le bonheur de celui qui n'en a pas. Rien de bien original jusque-là (s'pas, Patwon?).


Un peu moins de craderies dans ce monde de brutes néanderthaliennes, ça, c'est pas gagné, Penta branle du chef (quoi?) et (là je vais vous surprendre) un peu moins de musique. Absolument. Tu m'as bien entendu 12Bb™.

Taduisez: un peu plus de bonne musique et un peu moins de merde pour agresser en quasi-permanence nos oreilles qui n'ont déjà pas besoin de ça. Jipes, je sais que tu seras d'accord sur ce point.

Personnellement, je finis l'année 2008 sur les "rotules psychologiques", je suis à bout et tout le monde (à part vous?) s'en est rendu compte (pas vrai, Aeux?)...j'aimerais donc être un poil plus costaud, et réapprendre à encaisser sans broncher, sans montrer, comme d'habitude, et pouvoir recommencer à vivre ma vie de "man of constant sorrow" qui ferait mieux de ne pas se plaindre et de moins faire chier son entourage(promis, Sarssi, je médis plus sur Kort Cubain) .

Je ne parle pas de bonnes résolutions, ça fait longtemps que j'ai arrêté, ça ne marche pas, sauf pour le trucs trop faciles...en tout cas, j'ai re-arrêté de fumer (après une courte reprise) depuis bientôt un an (comme quoi, des fois, les résolutions, ça marche un peu...). Sinon, j'aimerais pouvoir ressentir la"zen attitude" (Salut, Olivier), oublier cette boule qui me noue les tripes et le coeur 22h30 sur 24, 340 jours par an (vous voyez, il me reste du temps libre).

Pour faire court et terminer, je dirai cette phrase qui finit le livre "Stalker", des frères Strougatski (qui sont 2, comme Netgui et Agatzeblues):

Du bonheur pour tout le monde, et que personne ne reparte lésé!


Excellente année 2009!

en espérant n'avoir oublié personne; si c'est le cas, c'est pas que je ne pense pas à vous, c'est que j'ai momentanément oublié, mais le coeur y est!)
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.