lundi 22 février 2010

The Hat Trick


...pour les non-fans de football (dont je suis...), ça veut dire le coup du chapeau, soit 3 morceaux en 3 jours, en l'occurrence.

Il ne s'agit pas forcément d'une histoire d'inspiration exceptionnelle, mais plutôt de retrouvailles; enfin, après plus de 2 mois passés pratiquement sans toucher mes grattes, cause doigt-en-vrac, me voilà apte à nouveau à jouer.

Vous ne pouvez pas imaginer ce que ces 3 petits morceaux débiles signifient pour moi, ils me montrent et me prouvent quelque chose, et je me sens rétabli dans ma qualité de guitariste (amateur), ce qui signifie pour moi plus que vous ne pensez...

Aujourd'hui, toujours sous l'impulsion de Gilmourish.com, que je remercie une fois de plus et de ses superbes backtracks, c'est à nouveau une atmosphère Gilmourienne que je tente de recréer, montrant sans doute par là que DG est probablement le "number one in my heart"...
Le backtrack est un "blues mineur" sur les accords de "Shine on You...", et laisse libre choix à l'interprète de se lancer. J'ai rajouté, outre la piste solo, une piste slide en slowattack avec Mamie Aria, qui reprend plus ou moins la mélodie d'intro de "Breathe", pour les connaisseurs.

Le reste n'est que le délire joyeux (pas vraiment, le thème est finalement plutôt triste...) d'un gars qui se fait vraiment plaisir en tripotant son instrument (fallait bien que je case une vanne facile, non?)



Blues Mineur DG, a tribute to David Gilmour

NB1: la foule est toujours là ;-D
NB2: je sens nettement une autre influence vers le 1/3 final, ce petit jeune commence vraiment à faire son chemin dans ma tête, et surtout dans mes doigts (JM, of course)


tilidom.com

7 commentaires:

jipes a dit…

Bien dans la ligné des précédents belle expressivité et du bend en veux tu en voilà ! CA sonne bien avec le poil d'écho
Tiens un de tes collègues qui a les même gouts que toi
http://www.youtube.com/watch?v=OkCsFE4D990

Lefty a dit…

@Jipes

remarquable interpretation de Numb, même si je trouve le son de sa gratte très particulier. quel talent!

MARIE a dit…

Bah moi j'suis fan de rugby ;o)
Je comprends l'importance de tes mots quand tu parles de tes deux mois sans toucher un instrument ...
J'attends moi le ré apprentissage de la marche ( encore un mois ) Remarque heureusement cela ne m'empêche pas d'écrire ni d'écouter de la zic ;o)
Merci du partage de ta musique ... ;o)
Douce journée ...

Lefty a dit…

@Marie

tiens, le rugby! (prononcer rujeubi, en roulant le r...). mais ça a été inventé chez moi, ce truc-là, comment ne pas être fan quand on est biterrois (euh, natif de Béziers, donc...)!!!(du coup, le seul football que j'apprécie est...américain Go, Saints, Go!!!)
quant à toi, courage, pense à ce qui est déjà derrière...
la bonne journée aussi.

François a dit…

re-bienvenue aux doigts!

Je trouve une certaine influence Gilmourienne dans ton solo (1)

Sans dec, les backtracks de Gilmourish sont vraiment top et ,petit coquinaillou, tu les exploites bien!

Chapeau bas donc - Hat trick aussi

PS: au fait, pour la culture générale de toutes et tous, les hatracks sont les coffres à bagages dans les avions (eh oui, ça n'a pas changé, les premiers avions de transport disposaient de jolis fauteuils en osier et d'un porte-chapeau...)

(1) mrgreen bien sûr

Lefty a dit…

@François

j'imagine bien un Patwon planqué dans un hatrack avec sa Hot Trique donnant des cours d'avionnique à une intermittente du spectacle aérien, et 1, et 2, et 3-zé-ro, ça c'est du hat trick qui décoiffe, sans te froisser, Ô émule de Telly Savalas et de Pentaminor, ce dieu grec saint patron de la secte des sarcastiques...
tiens, on dirait que je retrouve une certaine verge, pardon, verve même si elle est un peu verte et hors de propos (ça compte, comme zeugma?)

Lefty a dit…

re@François

j'oubliais, influence gilmourienne, oui, plus ou moins...c'est peut-être plutôt du côté de Jimmy Page, Peter Townsend et The Edge qu'il faut chercher les vraies racines de l'inspiration.

(mais alors là, MrGreen au cube...)

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.