mardi 20 novembre 2007

Le Matos part one


C'est la reine du bal, une Fender Stratocaster American de 2006 (frappée au diamant du 60ème anniversaire de la marque, s'il vous plaît). Pas de surprise, c'est "le" son strato, avec les caractéristiques qui ont fait sa célébrité, avec ses 3 micros single coil. Agréable à manier, un manche confortable à souhait, du son cristallin quand il le faut, jusqu'à du titanesque en le travaillant bien (distorsion). Ça n'est pas un hasard si tant de guitaristes en sont des fans quasi-absolus (Gilmour, Clapton, et tant d'autres). J'utilise des cordes de très faible tirant de façon à profiter au maximum des effets de bend, et je me sers aussi du vibrato de manière discrète si possible. Vous pouvez avoir un aperçu du son (micros position 4) sur le petit extrait bluesy de ce jour.

Aucun commentaire:

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.