dimanche 6 juillet 2008

End of The Blue?

Une fois n'est pas coutume, je vous propose quelques logos graphiques revisités par Mario Amaya, designer brésilien.



Le concept, que Sobe m'a présenté hier soir, m'a beaucoup amusé. Ce cher Sobounet m'a d'ailleurs proposé pas mal de sites de graphisme et de design qu'il suit, il y a vraiment des trucs extras que je vous bloguerai à l'occasion.


Rigolo, n'est-il-pas? J'apprécies particulièrement les mix Apple-Windows...

Comment ça, qui a dit pas de musique ce soir?


Bien sûr que si, mais on va rester sur une valeur sûre, l'homme que François appelle "Le Bendard Fou", hommage à une BD de "quand on était beaux, Jeff, d'avant le temps qu'on soit poivrots"...(merci, Jacques).

The Blue, David Gilmour (le lien par sécurité)



Gros toucher, très gros travail à la pédale d'octave, j'ai essayé, ça rend pas pareil...

2 commentaires:

francois a dit…

Lefty, champion des articles 2 en 1. Un anti-calcaire et un adoucissant dans la même pastille...

Les logos sont marrants et astucieux. Y'en a qu'on été en taule pour moins que ça, j'aime bien...

Notre bendar fou (je vois que monsieur est un puit de science) fait fort, une fois de plus! Déja, oser appeler un morceau The Blue, faut déja assurer. Quel son et quelle finesse, je connaissais pas. C'est sur le DVD "The Island"? manque à ma collection. Et puis les voix de Crosby & Nash, c'est le petit plus de la maison. Super.

Lefty a dit…

-------------------ah, mon Françouô

(j'essaie juste de prendre l'accent canadien, pour accueillir mon associé à son retour)

The Blue est effectivement une pièce maîtresse du CD "On an Island", et là, c'est la version du DVD "Remember That Night Tour".

Pour les logos, retient l'adresse du gars et vazy faire un tour quand tu auras une bécane fonctionnelle, y'en a plein d'autres énormes (beaucoup avec les logos de marques de bagnoles...hélas,il y a aussi beaucoup de références qui m'échappent car je ne connais pas la marque copiée...)

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.