lundi 28 juillet 2008

Il est revenu!



Alleluiah!

Après presque 1 semaine "d'interruption de service", mon ami Internet est revenu!

Entre-temps, j'ai été hospitalisé pour cause de syndrôme de manque aigu, avec des symptômes variés, comme la frappe sur des touches fantômes, la locution ponctuée de "dot", "at", "org", "net", j'en passe et pas forcément des meilleures.

Mais ces temps-là sont révolus, me revoilou, euh, voila!

Qui a dit "merde"?????

Je vais donc repasser sur vos blogs pour laisser mes commentaires débiles et pouvoir polluer le net avec mes articles inconsistants, témoin, celui de ce soir:




"Le Mont Pelat, deuxième 3000"

(réservé aux lecteurs de livres d'alpinisme).


Ce jour, sans orage, ça nous change, départ (assez) matinal pour une ballade de (théoriquement) 6 heures qui nous conduira au sommet du Mont Pelat, qui domine le coin avec ses 3050m. Or, moi, vous me connaissez, quelqu'un domine, il me faut lui péter les dents. Le point de vue vaut la peine, parait-il [ je parle de ce qu'on voit, pas de ce que j'ai dit] (photo)


C'est chose faite ce soir, ON A REUSSI, l'ascension du Vilain par la face Sud-est-nord-ouest, SANS OXYGÈNE. Misère, c'est que le final faisait plutôt peur (photo) et qu'en plus, le temps était vilainement incertain...

Bon, on partit vers les 09.30, on rentra vers les...19.30, ascension et descension (néologimes.fr) comprises, plus pique nique, observation de chamois et mouflons (euh, pendant presque 2 heures...) et discussion avec un berger (si,si, il avait un superbe bâton) pendant une bonne demi-heure (vous vous en doutez, Lefty est bavard {je vous raconte pas Leftynette...})..
Désolé, pas de photos des bestioles, c'est Mme qui s'en charge, hélas avec un appareil argentique (ouais, avec pellicule, quoi...)

Bref, une sublime journée qu'on n'est pas près d'oublier, surtout quand elle se termine par un petit repas avec les champignons cueillis les jours précédents (photo)...

Quoi j'ai pas parlé de guitare? ben, c'est les vacances, non?
Et pendant les vacances, Lefty se repose et ne prend aucun risque (photo, par - 298°C, Lefty en train d'agoniser sur le final)


De toute façon, prochain article, avis sur le "Guitarist Magazine" spécial "les secrets du blues paru le 26/07.

A suivre...


all photographs by Lefty, except Lefty, by Leftynette

3 commentaires:

Sobe a dit…

Dans la série "J'escalade une colline en me prenant pour Chuck Norris, mais avec des champignons." : Lefty des Alpes !

jeanmimi a dit…

Avec la neige en plus on aurait dit les Bronzés font du ski !!!

Lefty a dit…

---------------------Sobe et Jeanmimi

bande de médisants, c'est que de la jalousie!!

Chuck Norris, je l'ai croisé, comme dit la chanson "quand il y allait, j'en revenais" (hein Sobe...)

quand à mon coup de soleil, ben, il en a repris un coup...

ça me cuit, cuicui (joli ton nouvel avatar jeanmimi...)

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.