lundi 18 février 2008

My Dear Emmylou...

Je viens d'en parler, je le fais sur la lancée!

Un "tribute" à Emmylou Harris, certainement l'une des, non, La Plus Grande chanteuse de country de tous les temps. Et la réduire au country, c'est péché!

Quand j'étais plus jeune et que j'entendais sa voix dans ses ballades magnifiques, je me disais que, si les anges devaient venir sur terre, ils auraient cette voix-là. Hélas, je suis athée, mais on peut toujours rêver...

Sa biographie, bien sûr, et ses sites officiels, le premier et le deuxième.

Vous avez remarqué que je n'aime pas vraiment m'attarder sur les détails techniques à propos des artistes dont je parle. En effet, pour moi, un blog est plutôt l'endroit où l'on va donner son opinion, dire ce que l'on pense vraiment, sans se cacher derrière des considérations oiseuses.

Désarmante par sa simplicité, son immense talent, cette voix cristalline qui sort de sa bouche sans qu'on ne sente un effort ou une crispation à quelque moment que ce soit (cf. les vidéos des années 70-80, je vous filerai les références si ça vous intéresse), tout ça au service de compositions certes "classiques", mais variées, du lent, du rapide, du cool et du plus sérieux, enfin, à peu près tout.

Elle a chanté en duo avec je ne sais combien d'aristes, mais la collaboration la plus spectaculaire aura été le trio Emmylou Harris-Linda Rondstadt-Dolly Parton, qui a laissé des traces dans les mémoires (et les Awards).

Toujours active, elle a participé avec Mark Knopfler à une tournée, un enregistrement CD et DVD. Il semblerait que MK soit décidé à écrire pour Emmylou, lui consacrant un album uniquement en tant que compositeur ( et probablement guitariste).

Bon, c'est souvent du country assez commercial, bien arrangé et bien lissé, mais on trouve des pépites dans sa discographie, et de toute façon, la qualité de l'interprétation est toujours là...

Mais, à l'instar des Eagles dont j'ai parlé plus tôt, elle est encore pour moi l'image de mes souvenirs, une icône dont la vision me rappelle des choses anciennes, heureuses pour la plupart, et toujours si fortes après (Bon Dieu!) 30 ans...

C'est ainsi que "Hotel California" des Eagles comme "Together Again" d'Emmylou Harris ont pour moi une valeur sentimentale que vous ne pouvez imaginer.
Allez, avouez que j'ai failli vous tirer une larme...non, je plaisante (souvent, d'ailleurs, car le rire et la parole sont des artifices aisés pour masquer l'angoisse - fin des 10 secondes philosophiques).

Bon, arrêtons là le panégyrique (yahou!). C'est ma chanteuse préférée (juste avant Sheila-non, j'déconne). Au niveau guitaristique, rien de spécial, elle s'accompagne en rythmique, et Gibson lui a consacré un modèle dédicace (visible sur la photo à gauche du dobro).

Et puis, il faut avouer que la plastique de la dame est remarquable...à 15 ans, on en était tous amoureux. Les années ont passé, mais elle est resté...très classe et n'a (pratiquement) pas perdu de ses facultés vocales.

Les Anges font toujours rêver...

Together Again

4 commentaires:

Jipes a dit…

J'en etait resté à "Quarter moon in a Ten Cent Town" un de ses très anciens album mais je l'ai retrouvé avec "Red Dirt Girl" il y a qq années un album fabuleux avec de superbes chansons et des climats éthérés que j'adore son guitariste est un véritable tueur (toi qui aime le chicken picking)

J'ai enregistré un concert qu'elle avait donné avec son groupe sur la Télé autrichienne franchement fabuleux !

Lefty a dit…

oui, je pense que j'ai ce truc là en stock...
j'ai aussi la vidéo du concert d'où provient l'extrait que j'ai posté.
le jeune guitariste qu'on aperçoit brièvement vers la fin du morceau, avec sa Tele butterscotch blonde, n'est ni plus ni moins qu'Albert Lee, qui est l'anglais qui a fait (re)découvrir la country aux américains, par le biais du chicken picking dont il est l'un des (le?) plus grand représentant(pour le fun, c'est un autre anglais, Eric Clapton, qui leur a fait redécouvrir le blues, je trouve ces 2 faits plutôt savoureux...)

Jipes a dit…

Emmylou a toujoujour su s'entourer d'excellents musiciens elle avait dans son groupe le redoutable ricky Skaggs un sacré client. J'aime bien albert Lee il avait accompagné une ex gloire britannique du Blues:
Chris Farlowe

http://www.fridhammar.com/xchrisfar.html

Lefty a dit…

C'est vrai que la prod' d'EH a toujours été redoutablement efficace dans le choix des musicos. Il n'est d'ailleurs pas exclu que la dame y soit pour quelque chose.
Peut-être te souviens tu aussi d'un dénommé Tony Rice, qui avait une sacrée technique guitaristique.

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.