lundi 4 février 2008

Reliques (Steve Hackett part.II)

La nostalgie étant contagieuse, un article sur Steve Hackett m'a fait repenser à tous les bons moments musicaux que j'ai pu passer en sa compagnie (virtuelle), à toute cette musique qui emplissait nos têtes et nos oreilles à une certaine époque.

Les choses ont changé, la Musique aussi, nous, nous sommes toujours là. Alors, pour ceux qui se souviennet un peu de ce genre de trucs, et pour tout ceux qui ne connaissent pas, je vous largue Steve Hackett dans le solo de "Firth Of Fifth", à mon avis un des meilleurs morceaux de Genesis "avant le crash".

On retrouve SH à la guitare, John Wetton à la basse, Chester Thompson à la batterie, Julian Colbeck et Ian McDonald...bref, du beau monde.

Écoutez, ça, c'est du gros WLT.
Quant à moi, je vais me pieuter et bouquiner 1heure ou 2...

Firth Of Fifth

2 commentaires:

12barblues a dit…

Effectivement c'est un chorus brillant que j'avais complètement oublié. John Wetton assure, mais ce qui me scotche encore plus c'est la force de frappe de Chester Thompson.
C'est des fois même un peu trop chargé mais c'est toujours moins que Phil Collins. On en redemande du Hackett période lentilles de contacts.
Bon choix d'avoir fait ressortir cette vidéo du tuyau

Lefty a dit…

a mon avis, c'est un des plus beaux, mais il y en a d'autres.
tout à fait d'accord avec toi pour les drums, Genesis avait parfois tendance à "charger" un peu (cf le duo Collins & Thompson dans "A Second's Out"...
en tout cas belle ligne mélodique et guitare zarbi (Les Paul customisée avec vibrato, je crois que Neal Schon a la même, de nos jours- Gilmour, lui, a une Les Paul avec 1 bigsby, pas courant)
quant à ton nom, t'inquiètes pas, c'est un gag récurrent, j'ai pas fini de te la faire, celle là.
LefthandMike pour Michel le Gaucher, je me suis pas tué pour le pseudo!

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.