lundi 15 septembre 2008

John Mayer: Where The Light Is


Je vous en avais parlé fin Août, j'ai mis plus de temps que prévu à regarder et écouter le "jeune padawan" John Mayer dans ses oeuvres vives à Los Angeles, pour ce DVD live at the Nokia Theatre.

Si vous explorez ce blog comme il le mérite (à fond, parce que je le vaux bien), vous verrez que j'ai placé Mr Mayer en WLT, mais que j'en parle en principe avec une sauvagerie mélée de férocité. Non, qu'est ce que je raconte, avec une opinion assez mitigée.

En effet, pour résumer mon avis, je pense de lui qu'il est l'un des meilleurs interprètes guitaristes, avec un des touchers de Strato les plus fins que je connaisse, par contre, je ne suis pas fan de sa voix, et surtout de son orientation musicale, ses compositions étant souvent résolument trop pop pour moi.

Voyons donc la composition du Live:

Disque : 1
1. Neon [Acoustic Set]
2. Stop This Train [Acoustic Set]
3. In Your Atmosphere [Acoustic Set]
4. Daughters [Acoustic Set]
5. Free Fallin' [Acoustic Set]
6. Everyday I Have the Blues [Trio Set]
7. Wait Until Tomorrow [Trio Set]
8. Who Did You Think I Was [Trio Set]
9. Come When I Call [Trio Set]
10. Good Love Is on the Way [Trio Set]
11. Out of My Mind [Trio Set]
12. Vultures [Trio Set]
13. Bold as Love [Trio Set]
Disque : 2
1. Waiting on the World to Change [Band Set]
2. Slow Dancing in a Burning Room [Band Set]
3. Why Georgia [Band Set]
4. Heart of Life [Band Set]
5. I Don't Need No Doctor [Band Set]
6. Gravity [Band Set]
7. I Don't Trust Myself (With Loving You) [Band Set]
8. Belief [Band Set]
9. I'm Gonna Find Another You [Band Set]

Comme vous pouvez le voir, l'artiste a divisé son set en 3 parties: acoustique, trio et full band.
Une excellente idée!


Les 3 parties ont chacune leur intérêt, on commence par le plus calme, de l'acoustique vu par le fantasque JM, qui prouve qu'il est plus qu'un grand toucheur de Strato, et que les Martin résonnent bien dans ses mimines. Il en profite pour échauffer sa voix, et ça donne du plutôt sympa.


Vient ensuite la partie Trio, à mon avis de très loin la plus interessante. Le trio Mayer-Jordan-Palladino est bien rodé et dégage une énergie de...power trio, avec un choix de répertoire intelligent et varié, du blues (version en 9ème de Everyday I've Got the Blues), du jazz (comme when I call), du pop...John se laisse aller à étaler sa science manifeste de la Strato, sa maîtrise énorme de l'instrument, et la charge émotionnelle qu'il laisse passer dans ses vocaux.

Last but not least, le full band, 2 guitaristes, trompette et sax, claviers...la totale. JM explore dans cette partie ses morceaux les plus "appreciés" (les plus pop), "Gravity" étant l'acmé du set.
John Mayer sonne bien, sonne fort, sonne SRV, sonne Buddy Guy, sonne Eric Clapton, enfin, pour lui rendre justice, je pense qu'on peut dire qu'il sonne John Mayer.


Ma vision du personnage a évolué grâce à ce superbe DVD, et les licks et tricks de John Mayer vont probablement inspirer une bonne partie de mon travail à venir: pour un guitariste, il y a énormémént de choses à écouter et à retenir. Pour le fun, vous y verrez aussi John Mayer cabotin, content de lui, idoles des filles, showman à sa façon, excessif, le vrai guitar-hero...
En plus, il change de guitare à chaque chanson, pratiquement, quel frimeur...non, je rigole.

Et alors? C'est aussi pour ça qu'on l' aime!

Everyday I Have The Blues (lien de sécu)



très SRV le son, non?

6 commentaires:

agatzebluz a dit…

Et bien moi j'adore John Mayer. Quel que soit le genre abordé (ma chanson préférée, c'est Vultures, je suis une midinette).

Contrairement à toi, je n'entends pas les influences clairement dans son jeu et je pense qu'il a vraiment son style. Pour le son c'est pareil, je n'entends pas SRV mais bien John Mayer.
D'ailleurs, c'est lui qui possède à mon sens le plus beau son de strat actuel.

A propos de strat, j'ai gratouillé sur son modèle signature au salon de la musique et j'ai été très déçu. C'est une guitare d'homme, réglée haute avec un manche de pioche et pas particulièrement confortable. Tout ça testé à sec sans brancher et à 4 pattes par terre, c'est sûr que ce n'est pas l'idéal. Mais ça ne m'a pas transcendé. Je ne suis décidément pas un Strat boy, surtout quand la strat est une vraie Fender.

pentaminor a dit…

Tout d'abord je trouve assez agaçant que tu publies ce billet sur John Mayer juste 1 jour avant que je m'apprètes à en faire autant...
Félicitations pour tes bons gouts.
Quand au son de SRV il est assez évident quand on écoute son jeu. Mais c'est encore dans le chant que le parralèle s'établit de la façon la plus éclatante.
J'adooooooore John Mayer!

Lefty a dit…

@ agatzeblues

les influences guitaristiques de John sont, à mon avis, très perceptibles, il utilise carrémént des "plans" (en particulier de Buddy Guy), mais sans que je ne le taxe de plagiaire!

à mon sens, il a réussi le difficile exploit d'écouter un tas de guitaristes et d'intégrer leurs styles, en imposant SON toucher et ses inventions (nombreuses), ce qui fait qu'il existe à proprement parler un son John Mayer.

quant aux modèles signatures, je n'en ai essayé aucun, cause gaucher, mais c'est marrant de constater que je n'ai eu que des commentaires plutôt négatifs, quel que soit le modèle.

n'oubliez pas cependant que modèle dédicace signifie en premier modèle conçu avec le guitariste, et donc le manche qu'il aime, les micros qu'il aime, etc...ce qui est sensé permettre de reproduire son type de son, A CONDITION de respecter L'AMPLI en particulier, et LES EFFETS ensuite.

/ex, j'aime le son Clapton, mais une dédicace EC, avec manche en V et vibrato bloqué? bof.

après, le type de gratte favori...j'ai toujours adoré les blondes aux yeux bleus. c'est probablement pour ça que Leftynette à les cheveux noirs et les yeux marrons.

mais non, ça veut pas dire que toutes mes maîtresses sont blondes! euh, d'abord, j'en ai pas, de maîtresses...(glups)

Lefty a dit…

@ pentaminor

flûte, désolé...

mais de toute façon, JM mérite plein de posts, car il est l'un des jeunes grands actuels.

c'est vrai que sur certaines chansons, chant et guitare, c'est Stevie Ray...

Jipes a dit…

Dans ce morceau la filiation avec SRV est francghement évidente Agat réécoutes les intros de SRV et tu reconnaitras bon nombre de plans que John remet à sa sauce mais ca c'est tout a fait normal tous les guitaristes de Blues font cà donc pas besoin de lui jeter la pierre ;o)

Sa version est ma foi hantée également par Hendrix mais a travers le filtre de SRV et là ca me gène un peu plus

J'aurais plutôt aimé sa relecture à lui mais bon ......

Lefty a dit…

@ Jipes

c'est vrai qu'on aimerait que John la joue vraiment perso, en essayant de larguer ses parfois trop évidentes influences...

mais ça reste pour moi un grand guitariste, un jeune qui se nourrit aux bonnes racines, et produit uen musique de qualité.

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.