mardi 14 octobre 2008

Bladder Belly Blues

En revenant de porter mon échantillon d'urines au contrôle anti-dopage, j'ai vraiment le blues.
J'ai passé ma journée à faire de la compta casse-pieds, à me lamenter sur mon sort et à boire des litres de flotte.
Bon, un petit article de blog, la découverte et le partage de Johnny Hiland m'ont fait passer un moment agréable.

But I'm passing through hard times, baby
And the world, he don't care.
Let me leave the scene of the crime, honey
So that I can really fly elsewhere.

Dans ces cas-là, on attrape sa guitare, on la branche, et on voit venir.
Pourquoi tant de double et triple stops, pourquoi tant de monochromie?
Va savoir...

Bladder Belly Blues

16 commentaires:

12Bb a dit…

Après le blues du dimanche, le blues du mardi. Allez mon gars à table !
Étant moi même dans une période cassée, j'ai même pas pu branché le Lespaul.

Lefty a dit…

@ 12bb

ouais, y'a pas de jour pour le blues...

ou plutôt, y'en a trop

Sobe a dit…

Bien sympa le morceau. En revanche, j'ai pas reconnu ta strat' : c'est mes enceintes qui sont nazes ou tu n'as pas utilisé tes effets habituels ?

Lefty a dit…

@ Sobe

euh, non, j'ai pas changé de guitare et j'ai même utilisé des réglages classiques.
vois le curseur de volume du lecteur, parfois, ça fait foirer.

Jipes a dit…

Ben ca te réussit plutôt bien j'ai bien aimé ce petit Blues Latino ca me rappelle certaisn trucs de Santana. Joli phrasé !

Lefty a dit…

@ Jipes

...rien de mieux que les tracas pour faire de la musique?

Olivier a dit…

Quoiqu'il en soit, j'espère qu'après se partage de belles notes, tu t'es senti mieux. Et là est le plus important Lefty.

Lefty a dit…

@ Olivier

en fait, pas vraiment, c'est difficile.

Olivier a dit…

Ce serait naïf, mesquin et prétentieux de te demander si je pouvais faire quelques choses pour toi. Mais...(toutefois, n'hésites pas si)
Que ces mots inoffensifs puissent t'aider d'au moins 1 "gramme".

Lefty a dit…

@ Olivier

hélas pour moi, le problème est beaucoup plus justiciable d'un traitement antibiotique lourd, et d'une possible reprise chirurgicale d'ici quelques mois, ce qui a tendance à me coller le bourdon.
merci de ton soutien, en tout cas, j'essaie de rester présent sur le blog et de continuer à poster et commenter chez mes amis blogueurs, même au boulot quand j'ai 5 minutes (eh ouais, faut bosser quand même, c'est pas le plus facile, mais d'ici quelques jours, "le plus dur sera passé")...

Olivier a dit…

C'est déjà pas facile d'en parler. Je te réponds donc, juste pour te dire que j'ai lu ta réponse. Mais que te dire d'autres ?...Rien...juste que j'ai au moment d'écrire cette réponse une petite pensée qui t'es destinée.

Lefty a dit…

@ Olivier

merci, en tout cas, on dit que c'est l'intention qui compte, mais les mots sont plus que des intentions.

Aeux a dit…

Tout à fait d'accord avec Jipes, bonne idée d'avoir joué un Blues sur ce rythme latino.

Lefty a dit…

@ Aeux

au moins, on voyage un peu vers d'autres horizons...

Jipes a dit…

Je te souhaite que ca s'arrange Lefty, pas simple ce genre de passe...

Lefty a dit…

@ Jipes

non, pas vraiment, surtout quand le champ de perspectives semble un peu étroit.

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.